Presse – Faust Magazine 2

Faust magazine nous fait une nouvelle fois l’honneur de consacrer quelques pages aux Derniers Trappeurs dans leur très beau troisième numéro paru ce mois! Vous pourrez cette fois-ci en découvrir plus sur l’univers de chacun de nos tatoueurs avec notamment deux courtes interviews de Roberto Dardini et Lionel Fahy.

Faust Magazine - Les derniers trappeurs

N’hésitez pas à vous procurer le magazine pour en voir et savoir plus! Il est disponible en kiosque (liste des points de ventes) ou sur leur site internet .

 

Presse – Do it in Paris

Un grand merci au blog Do it in Paris qui a classé Lionel Fahy , tatoueur résident chez les Derniers Trappeurs, parmis les meilleurs tatoueurs Parisiens!

Do it in Paris - Les derniers trappeurs - Lionel Fahy

Pour ceux qui ne connaissent pas son travail ou qui veulent tout simplement en voir plus, rendez-vous sur la page des Derniers trappeurs, sur la page instagram ou encore sur son blog.

Pour toute information ou prise de rendez-vous, n’hésitez pas à nous contacter par mail!

Presse – Faust Magazine

Lancé en Janvier dernier par Joanna Dijkstra,  Faust magazine est le nouvel ovni dans le paysage de la presse francaise.  Ce magazine conceptuel trimestriel a pour but d’exposer et de mettre en avant de nouveaux artistes et créateurs tout en proposant aux lecteurs des articles sur la mode, l’histoire, la culture ou encore les voyages.  Pour ce deuxième numéro, Pierrick Kurt, rédacteur chez Faust, est venu dans nos locaux et a écris un chouette article. En voici un extrait! 

 

«  Lorsque vous entrez dans ce nouveau lieu, vous ne pouvez être indifférent. Une fois la lourde porte d’entrée franchie, la barre au comptoir donne le ton. Vous embarquez pour un beau voyage. Vous êtes sur le pont. Bienvenus à bord! 

 

Faust Magazine - Les derniers trappeurs

 

A bâbord, le confortable salon Chesterfield est subtilement agrémenté de mille et une curiosités dont une armure de Samouraî. A tribord, sur les murs trainent une tête de buffle et des vieilles photos de chasseurs. Au plafond pousse l’herbe. Au sol jonchent les vitraux. La proue laisse entrevoir une cabine de voaygeurs. La cale est l’endroit le plus convivial, en descendant, vous passer devant les appartements du capitaine, avant d’aller boire le verre de l’amitié au bar où le parquet est pla,nté auy dessus de vos têtes. Durant la visite, vous admirerez des masques chinois, des papillons, des ossements, des dessins et graphismes, des statuts divines et tout autre trésor… l’univers est surprenant, intriguant mais attachant et attirant. Malgré sa sombre tonalité, il rayonne et, vous ne le savez pas encore, il va illuminer votre vie. Vous l’avez compris, ce lieu est magique et atypique.  »

 

Faust Magazine - Les derniers trappeurs

 

N’hésitez pas à vous procurer le magazine pour en découvrir d’avantage! Il est disponible en kiosque (liste des points de ventes) ou à commander sur leur site internet .